Particulier : remplacer les pesticides chimiques dans mon jardin

Le pesticide le plus dénoncé ces derniers temps est le glyphosate. Produit star de l’entreprise Monsanto, il est accusé de créer de graves problèmes de santé aux Hommes, mais aussi de détruire peu à peu l’écosystème (faune et flore). Si le glyphosate est très répandu dans les cultures agricoles, il l’était aussi dans les jardins des particuliers. En revanche, depuis le 1er janvier 2019, les particuliers ne peuvent plus acheter de pesticides de synthèse (herbicides, fongicides et insecticides). Comment remplacer les pesticides chimiques dans mon jardin ?

Les pesticides biologiques

Si les particuliers ne peuvent plus acheter de pesticides de synthèse, aussi dits chimiques, ils peuvent toutefois se procurer des pesticides biologiques. Ceux-ci ne contiennent pas de produits dangereux pour l’Homme et l’environnement. Ainsi, les pesticides biologiques constituent une belle alternative aux pesticides chimiques pour les particuliers.

Quel produit phytosanitaire biologique acheter pour entretenir mon jardin ? Il suffit de bien regarder l’étiquette du produit que vous souhaitez utiliser. Si elle mentionne “EAJ” (Emploi Autorisé dans les Jardins), vous pouvez l’acheter sans vous poser de question. En revanche, les produits qui ne mentionnent pas cette appellation peuvent contenir des produits chimiques. Ils ne devraient même pas être proposés aux particuliers. En effet, malgré l’interdiction pour les particuliers d’acheter des pesticides chimiques, certains magasins peu scrupuleux continuent de vendre des produits contenant du glyphosate.

Pour vous assurer d’utiliser des produits véritablement naturels et sans danger dans votre jardin, vous pouvez vous référer à la liste du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Le compost

Le compost est une méthode qui permet de réutiliser vos déchets organiques pour remplacer les pesticides chimiques. Dans les faits, certains de vos déchets alimentaires peuvent produire un engrais riche et équilibré permettant d’éliminer toute substance chimique de votre jardin. Le compost constitue alors une méthode écologique, mais aussi économique puisqu’il vous suffit de trier vos déchets pour en produire.

Comment créer du compost ? La réponse est assez simple. Il faut récupérer des déchets de cuisine et de jardin et s’équiper d’un composteur pour créer votre alternative naturelle aux pesticides chimiques. Par exemple, vous pouvez créer du compost avec :

  • des épluchures de fruits et légumes ;
  • les fanes de légumes ;
  • des coquilles d’œufs ;
  • des tontes de gazon ;
  • des tailles de jardin ;
  • des résidus de désherbage, etc.

Quelques chiffres clés

Group 8 Created with Sketch.
50%

Le plan Ecophyto, mis en place en 2008, vise à réduire l’utilisation des pesticides chimiques de 50% d’ici 2025.

Group 8 Created with Sketch.
100 milliards de dollars

La valeur du marché bio mondial a dépassé les 100 milliards de dollars en 2018.

Group 8 Created with Sketch.
5 à 25%

Avec le désherbage mécanique, 5 à 25% des mauvaises herbes restent non contrôlées.

Alternatives aux pesticides chimiques dans les cultures agricoles

Si les agriculteurs n’ont pas d’interdiction comme les particuliers concernant l’utilisation des produits de synthèse, ils sont nombreux à s’intéresser aux alternatives naturelles. Dans les faits, les effets des produits chimiques sur la santé des agriculteurs sont assez préoccupants, bien qu’il existe une indemnisation des victimes des pesticides. Par ailleurs, la demande en produits biologiques n’a de cesse d’augmenter ces dernières années. Ils souhaitent donc répondre aux nouveaux besoins et exigences des consommateurs, mais quelles sont les alternatives aux produits chimiques pour les cultures agricoles ?

Le désherbage mécanique pour remplacer les pesticides de synthèse

Le désherbage mécanique est une méthode qui permet de remplacer les pesticides chimiques pour les agriculteurs. Cette alternative consiste à passer des outils agricoles dans et sur les rangs des cultures. Cela permet d’enlever les mauvaises herbes, aussi appelées adventices. Le désherbage mécanique peut finalement se substituer aux herbicides chimiques, qui sont polluants et dangereux pour la santé.

Parmi les machines pouvant être utilisées pour le désherbage mécanique :

  • une bineuse ;
  • une herse ;
  • une houe rotative.

En résumé, le désherbage mécanique est une alternative fiable au désherbage chimique, qui, comme son nom l’indique, se réalise avec des produits chimiques, polluants et dangereux pour la santé et la planète.

Les techniques issues de la nature pour éviter les produits chimiques

Il existe des techniques issues de la nature qui permettent d’éviter l’usage de produits chimiques dans les cultures agricoles. Les méthodes présentées ci-dessous remplacent notamment les insecticides chimiques, qui peuvent avoir des conséquences désastreuses sur l’environnement, la faune, la chaîne alimentaire.

Les méthodes naturelles les plus répandues à ce jour dans l’agriculture sont :

  • la confusion sexuelle, qui consiste à imiter les phéromones sexuelles d’un insecte femelle dans le but de désorienter le mâle et d’empêcher la reproduction ;
  • les parasites naturels ;
  • les plantes pesticides, etc.

Toutes ces techniques sont homologuées pour l’agriculture biologique. Elles respectent alors aussi bien la planète que l’Homme. Si elles sont homologuées pour l’agriculture bio, elles sont tout de même de plus en plus répandues en agriculture conventionnelle.

Le saviez-vous ?

Les particuliers qui possèdent encore des pesticides chimiques et qui veulent les jeter ne peuvent pas les mettre à la poubelle ou les déverser dans leur évier ! En effet, cela serait contre productif. Pour jeter ses anciens produits chimiques, il est de mise de se rendre à la déchetterie assurant la collecte des déchets spécifiques.

Ce qu’il faut retenir 

Il existe aujourd’hui de nombreuses alternatives aux pesticides chimiques. Celles-ci peuvent aussi bien s’appliquer chez les particuliers que dans les cultures agricoles. Les méthodes naturelles pour lutter contre les adventices, insectes ravageurs et champignons permettent une culture en toute tranquillité, sans pour autant dégrader la planète et la santé des Hommes.

Les +
  • les méthodes naturelles pour remplacer les pesticides chimiques sont de plus en plus nombreuses ;
  • les particuliers ne peuvent plus utiliser de glyphosate, une très bonne nouvelle pour la planète.
Les -
  • certaines alternatives aux produits chimiques supposent un travail manuel et pas mécanique ;
  • certaines méthodes naturelles sont encore à peaufiner pour qu’elles soient aussi efficaces que les produits chimiques.